Accueil Desserts Bugnes Lyonnaises croustillantes

Bugnes Lyonnaises croustillantes

Ingrédients

Ingrédients pour
500 10g farine
2 0.04 cuil. à soupe sucrecuil. à soupe sucre
2 0.04 cuil. à café levure chimiquecuil. à café levure chimique
1 0.02 pincée de selpincée de sel
100 2g beurre mou
0 le zeste d'une orange
5 0.1 oeufoeufs
0 selon votre friteuse huile pour friteuse
0 selon votre convenance. sucre glace

Croustillantes et délicatement parfumées à l'orange

  • 1h
  • 50 portions
  • Moyen

Ingrédients

A la une

Partager

Ahhh les bugnes ! Qu’est ce que c’est bon !!! Vous ne trouvez pas ?
Surtout quand elles sont bien croustillantes, poudrées de sucre glace et en même temps, un tout petit peu moelleuses. Je les adore !
Faute de friteuse (pourtant une simple casserole fait l’affaire) ou peut être parce qu’à tort il me semblait que c’était long à préparer, je n’en ai pas fait depuis… pfff, au moins plusieurs années. Oui c’est ça, au moins 7 ans !
OMG !!! Comment ai je pu ??? J’avais oublié que c’était si simple et si bon de les faire soi-même et rapide en plus. Mister Yo était ravi de voir les saladiers se remplir !
Il ne reste plus qu’à déguster maintenant !!!

La petite histoire des bugnes

Il semblerait que les bugnes existaient déjà à l’époque de la Rome antique. Puis elles sont devenues une spécialité du Duché de Savoie avant de se répendre dans tout le Centre-Est (Franche Comté, Dauphiné, Lyon, Saint Etienne, vallée du Rhône). Bien que de nos jours, elles soient une des spécialités lyonnaises, Lyon et Saint Etienne se dispute l’origine des Bugnes, mais en fait la différence réside surtout dans la texture : Les bugnes lyonnaises sont fines et croustillantes, alors que celles de Saint Etienne sont épaisses et moelleuses.

Traditionnellement, les bugnes sont préparées pour Mardi Gras. Ainsi les catholiques utilisaient leur réserve d’œufs et de beurre/huile juste avant les 40 jours de Carême, et cela dans toute la France. Par contre elles ne portent pas le même nom suivant les régions.

Merveilles (Sud Ouest), Oreillettes (Languedoc), Ganses (Nice), Bottereaux (pays nantais), Croustillons (Nord de la France), Roussettes (Alsace)… les formes, les textures et les goûts diffèrent, mais la recette de base reste la même : de la farine, des œufs et de l’huile/beurre ! (Source)

Ce sont les mêmes ingrédients que pour les beignets ! Et oui, il faut savoir que le mot « bugne » vient du francoprovencal et veut dire Beignet. C’est pourquoi on retrouve les bugnes dans plusieurs pays d’Europe sous d’autres noms. (Source : Wikipédia)

La langue Le nom
Biélorusse хрушчы ou фаворкі
Croate krostole
Danois klejner
Allemand Raderkuchen
Hongrois csöröge
Italien bugie, cenci, chiacchiere, crostoli, galani ou sfrappole
Lituanien žagarėliai
Polonais chruściki, chrusty ou faworki
Roumaine minciunele, cirighele ou scovergi
Russe хворост
Slovaque fánka
Suédois klenäter
Ukrainien вергуни
Espagnol buñuelos de carnaval
Français bugnes

Etapes

  1. La pâte
    Dans un saladier ou le bol de votre pétrin (Kit mon Kitchenaid pour ma part s’en est chargé), faites un puits avec la farine. Ajoutez la levure, le sucre, le sel et le beurre mou.
    Prélevez le zeste d’une orange et versez le sur les autres ingrédients.
    Mélangez.
  2. Une fois le beurre bien incorporé, ajoutez les œufs, un par un, tout en mélangeant.
  3. Pétrissez jusqu’à obtenir une belle boule bien homogène. Cela doit prendre moins de 5 min.
    Si vous trouvez la pâte encore trop collante, ajoutez 1 cuil. à soupe de farine.
  4. Filmez la pâte et réservez la au frigo minimum 20 min afin que les arômes diffusent et que la levure fasse son office.
    Mais vous pouvez aussi l’oublier quelques heures voir une nuit, les arômes n’en seront que meilleurs.
  5. Pendant que l’huile de votre friteuse chauffe à 180°C, étalez la pâte au rouleau très finement. Pour ma part, je l’ai étalé à 2 mm d’épaisseur.
    Le top du top étant d’utiliser un laminoir à pâtes. Il vous permettra d’étaler vraiment très finement la pâte et d’avoir après cuisson des bugnes très croustillantes.
  6. LE PLIAGE
    Avec un couteau, ou un découpe pâte, coupez des rectangles d’environ 10 cm x 5 cm.
  7. Toujours avec le couteau, tracez une fente au centre de vos rectangles.
  8. Puis passez une des extrémités du rectangle dans le trou ainsi formé.
    Tadaaaa et voilà une bugne de réalisé, il ne vous reste plus qu’à procéder de même avec le reste de la pâte.
    Disposez les bugnes dans un plat en attendant la cuisson
  9. LA CUISSON
    Préparez un plat avec de l’essuie tout afin d’absorber les graisses après la cuisson.
  10. Selon la taille de votre panier de friteuse, disposez plusieurs bugnes dans l’huile.
    Lorsque le côté inférieur est bien doré, tournez les bugnes avec une fourchette afin de faire dorer l’autre côté.
    Ensuite égoutter les et disposer les sur l’essuie tout.
  11. Une fois les bugnes refroidies, saupoudrez les de sucre glace et servez aussitôt ou conservez les dans une boite bien hermétique.

Nathy

Embarquez avec moi sur mon esquif pour des escales en tout genre, avec ou sans thermomix et le plus possible sans lactose !!!

Croque-monsieur au chou-fleur sans lactose
Précédent
Croque-monsieur au chou-fleur sans lactose
Jus de fruits multivitaminé pour bien commencer la semaine
Suivant
Jus de fruits multivitaminé pour bien commencer la semaine

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *